Menu

L'équipe de Mitchell Dryers cumule plus de 250 ans d'expérience en matière de conception technique et de fabrication.

Cette expérience englobe le séchage et la calcination industriels ainsi que les applications d'ingénierie générale pour nos secteurs industriels, et ce pour une clientèle mondiale.

Nous avons exporté nos produits vers plus de 100 pays dans le monde, comme l'indiquent les sections bleu foncé de la carte ci-dessus.

Notre histoire

Une brève chronologie des séchoirs Mitchell au cours des 250 dernières années.

1768

Le fier héritage industriel de Mitchell Dryers remonte à 1768, lorsque la famille d'horlogers Blaylock a établi son entreprise à Longtown, au nord de Carlisle, en Cumbria. Une succession de déménagements a suivi, tout d'abord à Rickergate à Carlisle, puis à Scotch Street.

1843

John Blaylock a acheté une ancienne chapelle sur Annetwell Street, près de la cour sud du château de Carlisle, et l'a transformée en atelier de fabrication de presses à billets sous un brevet de Thomas Edmondson, inventeur du système de billetterie.

1848

Blaylock loue le site d'une usine textile incendiée à Long Island, Carlisle, et construit la Long Island Iron Works. Blaylock est répertorié dans le recensement de 1851 comme "ingénieur et fondateur", employant 40 hommes.

1859

L'expansion se poursuit et en 1859, Blaylock forme un partenariat avec William Pratchitt de Bolton.

1864

À l'expiration du bail de Long Island, l'entreprise, qui s'appelle désormais Blaylock & Pratchitt, déménage une nouvelle fois dans l'usine sidérurgique de Denton Holme. C'est là qu'elle s'est installée jusqu'en 2018 et qu'elle abrite encore aujourd'hui notre centre d'essai.

1877

En 1877, John Blaylock est décédé. Auparavant, le jeune frère de M. Pratchitt avait rejoint l'entreprise, qui s'appelait alors Pratchitt, Blaylock & Pratchitt. Après la mort de Blaylock, la société est devenue Pratchitt Brothers. Ils ont commencé à fabriquer du matériel agricole, du matériel ferroviaire, des moteurs à vapeur et des broyeurs.

1885

Les horloges portant le nom de John Blaylock ont cessé d'être produites.

1929

Pratchitt Brothers devient une société limitée.

1947

M. L. A. Mitchell devient président et directeur général après avoir obtenu une participation majoritaire. La société devient le Mitchell Group of Companies, qui comprend L. A. Mitchell Ltd, Pratchitt Brothers Ltd, Mitchell Craig Pumps Ltd et Metal Propellers Ltd. La société dispose désormais d'une division Sécheurs, d'une division Pompes, Mélangeurs et Usines chimiques.

1960

Whitehall Securities achète le groupe de sociétés Mitchell.

1969

APV acquiert le groupe Mitchell et devient connu sous le nom de APV Mitchell Dryers, puis APV Pasilac.

1993

CAD Works Engineering a été créé par Paul McVittle, un ancien apprenti de Mitchell Dryers ; une relation de travail étroite se développe entre les deux entreprises.

1994

APV Pasilac est rachetée par la Morton Machine Company - qui fait partie du groupe Lödige - et devient Mitchell Dryers Ltd.

1995

La propriété est transférée à Lödige (UK) Ltd.

2004

L'entreprise est rachetée par l'équipe de direction. Le nom reste Mitchell Dryers Ltd.

2016

Mitchell Dryers fait partie de CAD Works Engineering Ltd. La fabrication et l'assemblage se sont poursuivis sur le site de Denton Holme jusqu'à la fin 2018.

2018

CAD Works s'installe dans ses nouveaux locaux à Kingmoor Park South, Carlisle.

2021

Kingmoor Park Holdings acquiert la société formant Mitchell Dryers (Kingmoor) Ltd.